TidyMess

Notre belle ville regorge de talents, et voilà que nous sommes encore sous le charme de l'un d'eux ! Ce mois-ci, lumière sur un groupe de musique pop rock électro local : TidyMess.

Nous sommes partis à la rencontre de Nelly Mousquès et Thomas Peyrucq, un duo de passionnés, plein de bonnes ondes qui savent partager leur enthousiasme !


Bonjour TidyMess, pouvez-vous nous raconter vos débuts ?

Bonjour Fiesta Mag. Nous nous sommes rencontrés sur scène, lors d'une comédie musicale hommage à Daniel Balavoine mis en scène par L'Art Scène Théâtre sur Pau. Nous avons tout de suite eu un coup de foudre artistique, nous aimons mêler nos deux voix et travailler ensemble. Pendant plusieurs années, nous avons fait des comédies musicales, alliant chant, danse et théâtre. Petit à petit, nous avons eu envie de faire notre propre groupe et de composer nos propres chansons. Dans un premier temps, nous faisions des concerts de reprises, dans lequels on glissait nos propres créations. C'est à ce moment là, que le groupe TidyMess est né. Depuis 2 ans, nous sommes vraiment investis dans le groupe, on crée nos chansons, nous avons de plus en plus de concerts, nous développons notre communication également, que ce soit sur Facebook, Youtube, notre site Internet... Dès que nous avons un moment de libre nous le passons à composer. Entre nos métiers respectifs et nos deux enfants, on ne s'ennuie pas ! Mais c'est que du bonheur ! Nous sommes supers heureux de vivre tous ces moments et partager notre passion ensemble.


Que se cache-t-il derrière le nom TidyMess ?

Ce nom nous a paru évident, cela signifie "désordre ordonné", ce qui nous ressemble bien ! Dans nos compositions, nous faisons d'un côté des musiques humoristiques avec un ton plutôt léger et d'un autre côté, nous faisons des musiques plus sérieuses, avec des sujets importants comme le mariage pour tous (Cf. chanson Dis-leur). Dans nos personnalités, on retrouve également ça, nous avons un côté posé et un autre côté plus déjanté, plus théâtral. On voulait un nom qui puisse montrer ces paradoxes tant dans nos chansons que dans nos personnalités.


Comment définissez-vous votre musique ?

Nous n'avons pas spécialement envie de nous enfermer dans une seule case, nous aimons justement aller sur différents registres. Cela va de la variété française avec des chansons à texte jusqu'au rock, donc plutôt pop-rock si on doit donner un style général.

Vos inspirations et influences musicales ?

C'est très varié, cela va justement de la chanson française comme Brel, des groupes anglosaxons comme U2, Muse, Coldplay. Nous adorons aussi Radiohead et le rock des années 90 en général. On aime vraiment beaucoup de styles de musique, on s'inspire de tous, on va piocher dans chaque style.


Comment préparez vous vos chansons ?

En général, c'est plutôt Thomas qui compose la musique à la guitare ou au piano et moi (Nelly) qui écris les textes. Parfois on vient un peu prendre le rôle de l'autre et nous inversons. Sur certaines chansons, nous avons d'abord la musique et j'apporte le texte ensuite, d'autres fois c'est l'inverse, nous avons le texte et Thomas compose ensuite. Cela dépend de nos inspirations du moment. Olivier Pelfigues, notre batteur, nous aide également pour les arrangements.


Sur scène, êtes-vous que tous les deux ?

Justement nous avons deux formules, la formule duo et une autre formule, plus électrique où nous sommes six. Lors de notre concert à l'Espace Chambaud, en mars dernier, pour la sortie de notre album, nous étions le groupe au complet. En plus de nos supers musiciens, nous avons plein de personnes qui nous aident hors scène. Il faut dire que nous sommes très bien entourés ! Par exemple pour les photos, c'est une amie à nous qui s'en occupe, la photographe "Au coeur d'un regard". Pour le graphisme c'est Dominique Peyrucq (père de Thomas et infographiste) qui nous fait tout, y compris le design de l'album. Notre beau-frère, Dimitri Simonin, qui est lui vidéaste nous fait toutes les vidéos, c'est aussi lui qui nous fait les vidéos de fond de scène. (Cf. vidéo à l'Espace Chambaud)


À propos de votre album, comment cela c'est passé ?

Nous avons fait une campagne de financement participatif qui a très bien marché. Cela nous a permis de créer l'album mais aussi d'organiser le concert à l'Espace Chambaud où nous avons pû remercier tous les participants.

Pour l'album, nous avons travaillé avec notre équipe au complet, avec donc Olivier Pelfigues notre batteur, Nathalie Biarnés au clavier, Mathias Brenier notre guitariste et Jean-Baptiste Salles, bassiste. Ce dernier est également contrebassiste à l'orchestre de Pau, donc pour des raisons d'emploi du temps, c'est Philippe Ichas qui prend la relève pour les concerts. Nathalie Biarnés au clavier, Mathias Brenier notre guitariste et Jean-Baptiste Salles, bassiste. Ce dernier est également contrebassiste à l'orchestre de Pau, donc pour des raisons d'emploi du temps, c'est Philippe Ichas qui prend la relève pour les concerts.


Quelles sont vos actus musicales ?

On a fait plusieurs festivals cet été, comme le Festival Festilac à Lourenties où nous avons fait la première partie de Jérémy Frérot. Mais aussi le Festival Musicalagos à Lagos, La croisée des notes à Oloron, Les arts au bord de l'eau à Gomer... Nous avons aussi fait plusieurs dates pour différents événements tout au long de l'été. A la rentrée, nous participons au Festival "Rue du Bizéou" le 20 septembre à Arboucave.


Quels sont vos projets futurs ?

Sûrement un second album, nous avons déjà quelques chansons. Notre véritable ambition est de se faire connaître et peut-être trouver un tourneur qui s'occupe de nous pour qu'on puisse se concentrer sur la partie création. Démarcher et faire la communication nous-même ça prend du temps ! Sur le secteur de Pau, nous commençons à être connus et à être appelés directement mais nous aimerions bien sûr étendre le secteur.


En tant que palois, quels sont vos endroits préférés à Pau ?

Thomas : Georgio ! J'adore ses glaces.

Thomas & Nelly : La journée avec les enfants nous aimons aller au Parc Beaumont. Le soir, on est plutôt Guinguette des Sardines à Lons, où nous avons d'ailleurs fait plusieurs concerts. Une adresse que nous adorons c'est : "Le Piano Sans Nuit" au quartier du Château. C'est un bar vraiment original, il y a un piano à disposition, nous aimons bien nous retrouver entre musiciens là-bas.


Où retrouver l'album ?

Sur le site Internet TidyMess, au Parvis de Leclerc, chez Silver Wolf Music, sur les plateformes comme Deezer, Spotify... Ce duo est à découvrir, d'une extrême gentillesse et tellement généreux sur scène. Nous avons adoré les rencontrer ! Nous vous laissons découvrir ce groupe sur les réseaux sociaux et vous invitons à regarder leurs vidéos, écouter leur album et pourquoi pas vous déplacer à un de leur concert !



FiestaMag #23

Photo 1 et 2 : Au coeur d'un regard

Photo 3 : Laurent Sabathé

Suivez-NOUS

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

​© 2020 Créa'Diff Communication