Hypno-thérapie

Nous partons chaque mois à la découverte des âmes paloises qui nous accompagnent dans la quête du bien-être. Aujourd’hui rencontre avec Jacques, hypno-thérapeute, qui nous emmène avec lui à la découverte de son univers !

Depuis son plus jeune âge, Jacques a toujours été fasciné par les capacités du cerveau et de notre mental. Pour lui l’esprit est capable de bien plus que ce que l’on croit. Après diverses carrières, il souhaite s’orienter vers un métier qui ait plus de sens, qui aide et soulage les gens. L’hypnose est un domaine qui lui plait depuis toujours et c’est donc logiquement qu’il se tourne vers celui-ci. Passionné, il se forme d’abord seul, puis passe plusieurs certifications. Il travaille depuis plus de dix ans, selon la méthode Ericksonienne (de Milton Erickson, un psychologue américain).


« J’ai à coeur de pratiquer une hypnose de suggestion, c’est à dire que je n’oblige jamais personne à faire quoi que ce soit. En hypnose, il est important de respecter la volonté de chacun et ne pas forcer quelqu’un à faire ce qu’il ne veut pas… en tout cas déontologiquement, ce n’est pas acceptable. On n'est pas dans du spectacle là, je mets tout en œuvre pour soulager les gens. Et puis, j’accompagne aussi beaucoup. On ne peut pas seulement hypnotiser et renvoyer les gens chez eux ! Enfin, moi je pense qu’il est important d’être

aussi dans l’écoute et l’empathie. »

nous explique-t-il.


Même si l’hypnose peut parfois intimider, c’est une méthode qui se démocratise et que l’on retrouve partout, en médecine, en thérapie…


Concrètement, que se passe-t-il ?

Au début de la séance, après identification de nos besoins, il nous invite à prendre place dans un superbe fauteuil inclinable, où la détente est là, avant même que tout commence ! Et puis, comme lors d’une séance de relaxation guidée, Jacques commence à parler, d’une voix lente, nous emmenant à revivre des moments de joies intenses, nous plongeant dans nos souvenirs les plus heureux. Et puis l’esprit part….

Toujours là, conscient de ce qui se passe mais plus tout à fait présent. Un peu comme lorsque l’on est endormi. Ensuite, les exercices divergent selon la raison de notre venue.


Cependant, Jacques refuse toute régression : « Je ne suis pas psychothérapeute. Je ne suis pas là pour remuer le pourquoi du comment, mais seulement pour aider chacun à aller mieux, à se débarrasser des petites ou grandes émotions, ressentis, qui gênent le quotidien. Je n’ai pas la prétention de dire que je donne du bien-être, mais si déjà je peux amener chaque personne à aller mieux, c’est gagné. Souvent j’ai des nouvelles, plusieurs mois après et ça fait toujours plaisir. J’aime ce métier et c’est pour ça que je le fais. C’est enrichissant et je n’ai pas la sensation de travailler. » nous dit-il avec bienveillance.


En hypnose, finalement on peut traiter beaucoup de choses : perte de poids, addictions, arrêt du tabac, phobie scolaire, allergie, dépression, recherche du mieux-être…

Quelque soit la raison, l’hypnose permet de reprendre les rênes de son cerveau !


«Nous nous conditionnons beaucoup, par notre éducation, les mots que nous employons… On oublie le pouvoir des mots ! Par exemple, essayer, je déteste ce mot ! Essayer ça veut dire qu’il y a un pourcentage d’échec acceptable… Dites plutôt je décide de le faire ! Rien que ça, ça change déjà la donne dans votre tête. »


Lorsque l’on parle d’avenir avec Jacques, son sourire en dit long ! Plein de choses sont actuellement en préparation et de nombreux projets fourmillent dans son esprit. Il aimerait pouvoir ouvrir des ateliers afin que chacun puisse découvrir et apprécier l’hypnose plus facilement.


Jacques, sera présent le 16 et 17 novembre au salon du bien être à Bizanos.


Page Facebook : Jacques Ducellier Hypno-thérapeute.


Fiesta Mag # 25

Par Emma Arrieudarré

Suivez-NOUS

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

​© 2020 Créa'Diff Communication