Silver Wolf Music

Lorsque nous arrivons un peu avant 14h, le parking est déjà plein et les familles comme les musiciens, sont déjà en train de vadrouiller entre les différents espaces. Au fond dehors une petite scène est montée et nous entendons s’échapper quelques notes de musique.

Nous entrons d’abord dans l’espace de vente lumineux : Ici la musique est partout. Une grande place est réservée aux batteries, aux basses et aux guitares. Face à l’immense comptoir se trouvent plusieurs vieux canapés en cuir et une table basse, comme à la maison. Mika et Seb nous accueillent avec un immense sourire, nous appelant tous par nos prénoms. Ici tout le monde se connaît et l’on se croirait presque à la crémaillère d’un vieux copain. Les deux hommes offrent des cafés à tous. Des enfants tapent sur les batteries, un couple joue de la guitare, ensemble, et quelques bassistes essayent les instruments. Ainsi se mêlent les discussions et les notes de musique. Des affiches de concerts trainent un peu partout, des stickers de groupes du coin et des cartes de professeurs sont joliment posés sur le comptoir : Ici on le sent les clients sont des amis et l’on met tout le monde à l’honneur.


UN ESPACE D'ENSEIGNEMENT

Nous nous mettons en marche et montons vers l’espace de cours. Là encore, pas de doute, la musique et toujours la musique. Chaque salle est réservée à un seul instrument et le nom du professeur est inscrit sur la porte. L’humain est au coeur de tout. On ne fait pas seulement de la musique, on vient se rencontrer et échanger. Nous entrons dans une pièce au hasard, un homme aux cheveux blancs et au sourire enchanteur nous accueille au son d’une guitare sèche et nous échangeons quelques mots.

Dans cet espace de cours, la music family, se côtoient des professeurs indépendants et des associations. Parmi elles, la Rock School, tout droit venue de Bordeaux. Cela faisait quinze ans que cette association souhaitait s’implanter sur Pau. L’enseignement se dispatche entre cet espace là et les PCP. Avec la Rock School il s’agit de faire l’impasse sur l’enseignement traditionnel, et d’offrir plutôt un enseignement orienté sur le plaisir. Les élèves travaillent des morceaux, rentrent de suite dans le vif du sujet et tous les deux mois, ils se réunissent pour monter des groupes et apprendre ensuite à jouer ensemble !

UN APPRENTISSAGE VARIÉ

La Rock School propose des cours de guitare, de basse, de batterie, de clavier, mais aussi de chant ou bien, une Rap School avec un atelier d’écriture. Un parallèle va être fait avec l’association de musique paloise El Camino entre les musiques classiques et actuelles.

C’est un projet mené par Jean Lacoste afin de faire scène commune et à l’avenir, de proposer un gala de fin d’année. Se trouve également, dans cet espace d’enseignement, une salle d’expression où se dérouleront des ateliers gospel, chorale et des résidences pour les groupes. Il y a même un studio d’enregistrement !

Le but est de travailler la musique de l’éveil jusqu’à l’enregistrement d’un album. De plus, pas besoin de s’inscrire dès Septembre ! Chacun peut commencer quand il veut et décider du nombre de classes qu’il souhaite suivre. Un véritable enseignement à la carte !


Toute l’après-midi, nous apercevons Seb et Mika qui courent un peu partout, essayant de voir tout le monde, de répondre aux questions de chacun. Car ici tout le monde le sait, ils sont un véritable appui pour les musiciens.

Chez Wolf on ne vend pas seulement des instruments, on en prend également soin ! Mika prend le temps de jouer avec chaque instrument et discute longuement avec chaque propriétaire. Quelle utilisation de l’instrument, quel style ? Ce qui saute surtout aux yeux c’est que Seb et Mika semblent connaître chacun de leurs clients. Leurs instruments, leur style de prédilection… Un peu comme le serveur qui vous porte votre café fétiche au bar du coin… à l’exception près que vous leur confiez votre guitare. Toutefois nous rencontrons plusieurs nouveaux clients, preuve que le bouche à oreille fait son œuvre. Très vite on passe au tutoiement, pas de chichi, de la simplicité mais l’on sent les experts. C’est un inconnu qui arrive mais c’est un ami qui repart.

« Y a du choix, ils sont gentils... Je viens ici depuis toujours ! »

Voilà, ce que nous répond, le plus naturellement du monde, un habitué lorsque nous lui demandons pourquoi il vient chez Silver Wolf.  Ici se côtoient des musiciens amateurs, des professionnels, des organisateurs de concert, des amoureux de la musique en général, qu’ils pratiquent ou pas !

L’après midi suit son cours et l’espace extérieur s’emplit de plus en plus. Ce ne sont pas moins de douze groupes amateurs qui vont se relayer jusqu’au soir. Et il y en a pour tous les goûts : De la rumba, du blues, du jazz, du rock, du métal…

En ce samedi d’inauguration, ce sont les groupes de musique qui sont à l’honneur, eux les premiers clients du magasin. « Nous avons eu beaucoup de chance ! Ils ont tous acceptés sans hésiter ! », nous avoue Mika, reconnaissant.

L'AVENTURE SILVER WOLF

Elle a démarré en Mars 2016, Boulevard Alsace Lorraine, lorsque Seb et Mika rachètent le stock et le fond de commerce.

Les deux amis se sont rencontrés dix ans plus tôt dans ce même magasin. Avant, Seb était architecte et Mika responsable des achats dans l’automobile. Tous deux musiciens, ils touchent un peu à tout. Une certaine lassitude dans leurs carrières les pousse à s’intéresser au magasin lorsque celui-ci est mis en vente.

Dès le début, les deux hommes sont d’accord, ce qu’ils veulent c’est un concept totalement différent de ce que l’on peut voir en France. Ils ont beaucoup voyagé et souhaitent vraiment reprendre ce qu’ils voient aux USA : Un magasin familial, un espace cocooning, un lieu de partage. « On ne veut pas vendre à tout prix. On veut que le client vienne essayer son instrument et qu’il soit parfaitement convaincu que c’est LE bon choix. »

Deux ans et un déménagement plus tard, il est évident que le pari est réussi ! Ces deux passionnés ont réussi à créer une véritable institution, un lieu de rencontre, un cocon pour tous les musiciens qui cherchent à se former, à s’améliorer et à s’équiper. Si nous ne devions retenir qu’un seul adjectif pour décrire cet endroit, façonné de toutes pièces par Seb & Mika, ce serait sans aucun doute Chaleureux !!


Par Emma Arrieudarré - Fiesta Mag' #14