La base à fruits

Difficile de garder le moral avec toute cette pluie et ces températures glaciales ! Heureusement Max et ses superbes créations de La base à Fruits viennent nous réchauffer le coeur. Au programme de supers rhums arrangés pour un petit air estival, tout droit sorti des tropiques !

LES DÉBUTS

Derrière La Base à Fruits il y a Max, un jeune homme de trente cinq ans, amoureux de la vie et des gens, ancien barman spécialisé dans les cocktails. Pendant longtemps il travaille comme saisonnier, un peu partout en France et dans le monde. Depuis toujours, c’est un entrepreneur dans l’âme et il décide il y a quelques années de se reconvertir. Il intègre alors une école de commerce pour apprendre les ficelles de l’entreprenariat.


Max commence par faire les marchés pour vendre les bières artisanales de son frère (qui a créé la marque Amendonné) ainsi que des punchs artisanaux, que l’on trouve aujourd’hui encore sur son stand. Puis influencé par ses voyages, il décide il y a quatre ans de lancer le concept de La Base à Fruits. Des bases de fruits séchés et d’épices mis en bouteilles (en verre, donc réutilisable !) dans lesquelles il ne reste plus qu’à ajouter l’alcool pour obtenir un excellent rhum arrangé !


LE CONCEPT

Il utilise ses compétences de barman pour proposer des mélanges divers mais de qualité. Bien sûr, il a dû pour cela, réaliser plusieurs tests afin de trouver les bons dosages et les recettes les plus efficaces. « Je propose quelque chose qui reste une vraie base. Je ne mets pas trop d’épices afin que chacun puisse y trouver son compte. J’offre toujours des recettes qui permettent d’ajouter plus d’ingrédients afin de pousser un peu l’expérience. » nous explique-t-il.

Max prépare tout de A à Z. Il fait sécher lui même ses fruits, il prépare chaque mélange, il fait les étiquetages, les packagings…. Finalement son travail va bien au-delà des marchés. « La base, c’est moi, mes deux bras et mes deux jambes ! » nous raconte Max avec le sourire. Son entreprise lui permet de garder un pied dans le monde du bar mais aussi une certaine proximité avec les clients, un lien direct avec eux. L’énergie et les valeurs des marchés sont de vrais moteurs pour lui. Et puis, comme il a la bougeotte, cela lui permet de travailler partout où le vent le porte ! Tout l’été, Max s’était installé sur Léon pour pouvoir faire les marchés landais. « Il faut essayer de se faire connaître un peu partout alors je n’hésite pas à vadrouiller partout et il y a encore plein de choses à explorer, j’en suis certain ! »


MARCHÉ DE NOËL

Ce mois de Décembre, nous aurons le plaisir de retrouver Max avec son chalet au marché de Noël, place Clémenceau. Ce sera la deuxième année pour La Base mais cette fois ci, grande nouveauté, Max s’est associé à un traiteur, Aurélie de Lolie Bulle, une jeune entrepreneuse trentenaire qui est spécialisée dans la cuisine asiatique. Ensemble, ils proposeront de quoi se restaurer sur le stand. Au menu, recettes antillaises revisitées : Samosa boudin pomme cannelle ou chocolat, poulet coco curry, accras coco ou truite, rougaille saucisse, des jus de fruits frais servis dans des verres 100 % compostables et même une exclusivité, les Bubbles Tea, des thés chauds avec des billes fruitées ! Bien sûr, ces gourmandises sont locales avec de la Truite du Moulin Pedehourat à Louvie-Juzon ou encore des saucisses confites du pays !

Max a vraiment à coeur de travailler au plus en local, avec toujours des produits de bonnes qualités. « On ne se rend pas compte mais la recherche des bons ingrédients et des bonnes personnes avec qui travailler demande du temps… puis il y a aussi beaucoup d’investissements à réaliser. C’est vraiment un travail de fou. Et là, avec le marché de Noël, on a mis les bouchées doubles pour avoir des stocks, c’était un sacré travail de logistique ! »


LE SUCCÈS

En tout cas la petite entreprise de Max connaît déjà un certain succès puisque la Région lui a octroyé une subvention pour avoir présenté un produit novateur et artisanal. Pour lui c’est bien sûr un excellent coup de pouce et la reconnaissance de tous ses efforts. Mais ce n’est pas tout, son entreprise a également été repérée par les étudiants de l’école de commerce de Pau. Dans le cadre de leur formation, un groupe d’élèves accompagnera Max durant quatre mois, de Janvier à Avril 2020. Leur but sera de travailler au développement des produits sur la plateforme Amazon, permettant ainsi d’augmenter sa notoriété mais également son chiffre d’affaire.


Si l’avenir semble si radieux pour Max, c’est aussi parce qu’il transmet tant autour de lui. C’est un grand rêveur, un homme bienveillant qui a du coeur et qui aime aider les autres. Il nous explique faire des prix au plus juste, peu élevé car il souhaite surtout promouvoir l’économie locale et permettre à tout le monde de s’offrir ses bases. « Je suis très social et je ne vois pas que par l’agent. C’est d’ailleurs pour ça que je travaille sur les marchés, il y a cet esprit convivial. » nous explique Max avec enthousiasme.

UN FUTUR PROMETTEUR

Si l’on parle du futur avec le jeune homme, ses yeux pétillants en disent déjà long sur ses projets. Max aimerait surtout pouvoir prendre un local dans Pau ou aux alentours. Cela lui permettrait de proposer ses propres gammes de rhums et punchs. Bien sûr, il y vendrait aussi ses bases, car il sait quel plaisir prennent les gens à voir leur rhum infuser. Il nous confit avoir beaucoup d’autres idées et cherche en permanence de nouvelles choses. Il refuse de se reposer sur ses lauriers.



Il fourmille d’autres projets et ne compte pas s’arrêter là. La Base à Fruits n’est qu’un début. « J’aime les challenges, j’aime entreprendre. Je n’ai pas peur de l’échec, je sais me remettre en question et apprendre. J’ai toujours envie de monter une autre boite, de créer quelque chose d’autre. Si j’avais un budget illimité je ferais des tonnes de choses, je ferais des trucs pour les gens, dans le social ou comme ça..


Dans ses projets, Max inclut toujours les autres. Il ne travaille jamais seul et s’entoure toujours des autres. De là, il tire peut être sa véritable force. Sa générosité et son empathie confèrent forcément à ses créations un goût spécial que notre rédac à adoré !


FB : La Base à fruits


Fiesta Mag #26

Par Emma Arrieudarré

Suivez-NOUS

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

​© 2020 Créa'Diff Communication