Asso PCP

Nous avons beau penser connaître Pau sur le bout des doigts, parfois nous sommes encore surpris d’y découvrir des lieux si intimistes et chaleureux.

Le local de l’asso PCP est, sans aucun doute, l’un de cela.

Ce mois ci, Fiesta Mag part à la découverte d’un des derniers lieux underground de notre ville, alors suivez-nous !


STUDIO D'ENREGISTREMENT

PCP héberge également dans ses locaux, un studio d’enregistrement, Celestine Records ; permettant d’offrir aux groupes tous les locaux et le matériel nécessaire pour produire un album.

C’est un espace entièrement dédié à la musique et aux musiciens qui s’offre à nous.


ROCK SCHOOL

Depuis le mois de Septembre 2018, PCP accueille une partie des cours de la Rock School. Créé en partenariat avec la ville de Pau et Silver Wolf Music (Cf. Notre article sur l’inauguration de Silver Wolf music - Mag d’Octobre 2018).

La Rock School est une école de musique qui propose des cours collectifs de batterie, de guitare… mais également de chants et même une rap school. Un public de tout âge s’y retrouve autour de cette passion commune qu’est la musique.

LIEU INTIMISTE

S’il y a bien un détail qui nous a agréablement surpris chez PCP, c’est l’accueil ! Des canapés, une tv, un babyfoot, un flipper… comme à la maison ou presque ! Car s’y trouve également un bel espace bar qui permet à tous les adhérents de se retrouver autour d’un verre et d’un apéritif salé.

Ici nul besoin d’être absolument musicien ! Tout le monde est accueilli comme faisant partie d’une grande famille. Nous buvons un verre autour de discussions chaleureuses où tous se mélangent. Des enfants, des ados et des adultes de tout âge sont installés dans cet espace intimiste et chaleureux. Chacun semble être le bienvenu. Chez PCP, il n’y pas d’inconnus, seulement de nouvelles personnes à découvrir !


Au bar la musique passe par tous les styles, il y en a pour tous les goûts et il en est de même pour les groupes qui vont et viennent. Tant en répétition qu’en concert, on retrouve de la chanson française, du rock, du hip hop, du punk, du métal… Le local est ouvert à tout les styles. Ici nous avons à faire à des amoureux de musique et l’association transparait la personnalité de ses fondateurs.

Bien que l’asso soit aujourd’hui reconnue dans le milieu de la musique à Pau, les choses n’ont pas toujours été simples. En effet, jusqu’à il y a trois ans, elle ne recevait quasi aucune subvention et n’a pu se développer qu’avec l’argent récolté grâce aux concerts et à la location des box de répétitions.

UNE ÉQUIPE INVESTIE

Forte de ses huit bénévoles qui ont travaillés d’arrache pied, PCP a tout de même pu s’agrandir. Un deuxième local a été construit et aménagé afin d’accueillir plus de groupes. A ses début, l’asso n’avait aucun employé, mais à force de persévérance et d’investissement plusieurs contrats aidés ont été créés et d’autres personnes comme J-P ou Reynald ont alors pu s’ajouter à l’équipe.


En 2016, Sophie est embauchée et, depuis, c’est elle qui gère toute la partie administrative. Un travail colossal, quand on sait que l’asso compte pas moins de 700 adhérents et une trentaine de groupes qui doivent tous être enregistrés ! Elle est également chargée de monter les projets pour les subventions, les collaborations… Il ne fait aucun doute qu’elle est devenue l’un des piliers de l’asso !

PCP est un peu devenu le projet de vie de ses fondateurs, les frères Hernandez. Intermittents du spectacle, ils sont eux-mêmes bénévoles de l’asso et sont présents sur les lieux dès que possible.

Personne ne leur est inconnu et ils connaissent tous les groupes qui investissent leurs locaux. Car au-delà d’un local de répet’, les musiciens sont surtout à la recherche de conseils avisés ! Leur propre expérience du monde de la musique, permet aux jumeaux d’accompagner les groupes sur leur développement...Même s’il ne s’agit pas d’un accompagnement officiel, chacun prend les suggestions qui lui sont faites.  Les garçons se chargent eux-mêmes de la programmation des concerts qui ont lieu une fois par mois, essentiellement dans leurs propres locaux, mais pas que.

Très impliquée dans la vie locale, l’association participe à de nombreux évènements comme la convention de tatouage de Pau - où elle est chargée de toute la prog’ et l’organisation des concerts – et, est également membre du collectif POP UP (avec l’ampli, les ACP et A Tant Rêver du Roi) qui programme des concerts au Zénith.

Si les projets d’avenir de PCP restent modestes, l’asso a bien l’intention de réaliser un troisième box afin de mieux accueillir la Rock School.

Tout ce que nous pouvons souhaiter c’est ce qu’elle y parvienne au plus vite et que l’aventure continue de plus belle !


LES VISAGES PCP

Chefs de file de l’association, les jumeaux Hernandez sont des personnalités qu’on ne présente plus sur Pau ; mais pour vous, voici un petit récap’ !

Stéphane et Sébastien Hernandez - membres du célèbre groupe punk/rock aux influences latines, Okploïde - baignent dans la musique depuis toujours. Avec leur groupe, ils tournent dans le monde entier, en Europe mais aussi aux US ou encore en Amérique latine. Désireux d’avoir un lieu qui leur soit propre pour répéter, ils acquièrent au début des années 2000 un local près de l’avenue du 14 Juillet.

Entourés d’autres musiciens, ils ne tardent pas à recevoir des sollicitations de groupes qui souhaitent, eux aussi, répéter dans un lieu spécifique. C’est comme ça que l’aventure PCP commence. Leur petit box devient un véritable local de répétition et en Juin 2006, avant qu’ils aient le temps de réaliser, Pau Concert Production était née.


Fiesta Mag Mars #18

Par Emma Arrieudarré Photos 1 et 2 ©toniomodio. com